Home / Fournisseurs répertoriés par Microsoft (Listed Providers)

Home / Fournisseurs répertoriés par Microsoft (Listed Providers)

Fournisseurs répertoriés par Microsoft (Listed Providers)

Blog Image Fournisseurs répertoriés par Microsoft

Depuis le 1er octobre 2019, les soi-disant “fournisseurs listés” de Microsoft ne sont autorisés à proposer que trois formes de licence. Mobilité de licence avec contrat de licence SA, Azure hybride et fournisseur de serveur . Cela signifie que le travail sur site peut difficilement être effectué même si le client final le souhaite. Heureusement, il y a une échappatoire.

Les fournisseurs répertoriés sont un groupe, labellisé par Microsoft, de différents services. Pour ajouter un terme de plus, cela fait spécifiquement référence aux fournisseurs d’externalisation. Ce sont donc des fournisseurs qui ont leurs propres services mais qui doivent également utiliser Microsoft et ses logiciels pour que les services fonctionnent correctement. Les exemples incluent Google et Azure.

Pourquoi est-ce préjudiciable ?

Comme on le sait, Microsoft détient déjà à peu près un monopole. En dictant que ces fournisseurs répertoriés ne sont autorisés à utiliser que des solutions logicielles cloud ou hybrides, ils excluent les solutions alternatives et poussent les clients des fournisseurs dans un coin où les coûts favorisent Microsoft. En effet, les frais mensuels sont encore régulièrement augmentés et une fois que vous l’avez dans votre entreprise, il est également compliqué de revenir en arrière. De cette manière, vous devenez également dépendant d’eux via des services extérieurs à Microsoft.

Que peut-on faire à ce sujet ?

Softtrader, en collaboration avec un partenaire (il faut le dire), a trouvé une sorte de faille qui peut aider les utilisateurs finaux notamment à éviter les coûts mensuels élevés. En effet, la déclaration de Microsoft est sortie le 1er octobre 2019 mais n’affecte toujours pas les licences délivrées pour celle-ci. Microsoft Server Standard & Datacenter ont été lancés avant cette date. Ainsi, ceux-ci peuvent déjà être utilisés comme hôtes locaux pour le service offert par d’autres fournisseurs au lieu des licences plus chères vers lesquelles Microsoft pousse les fournisseurs. De plus, le support étendu s’étend du serveur 2019 à octobre 2029. Il ne s’agit donc pas seulement d’une solution lorsque les coûts mensuels menacent de devenir trop élevés. Sur le long terme (presque 7 ans), vous n’avez plus à vous soucier d’un hébergeur qu’il faut acheter.

Vous trouverez ici plus d’informations sur les avantages et les inconvénients des licences sur site.

Conclusion

Envisagez-vous de vous lancer en affaires avec l’un des fournisseurs répertoriés de Microsoft, le faites-vous déjà ou avez-vous besoin d’une mise à jour/mise à niveau prochainement ? Consultez ensuite le fournisseur pour savoir s’il peut offrir le même service si vous hébergez le serveur en interne. Après tout, si cela est possible, vous n’avez besoin d’acheter qu’une seule fois une licence de serveur/centre de données ! Cela peut économiser des coûts énormes pour les 7 prochaines années et qui ne veut pas cela ?

 

Vous souhaitez demander une offre à Softtrader ? Vous pouvez remplir le formulaire ci-dessous.

* Nous livrons uniquement aux entreprises situées dans l'Union européenne.

Vous avez des questions? Contactez-nous!

Pour plus d’informations sur les logiciels Microsoft et les licences qui vous conviennent le mieux, n’hesitez pas à nous contacter. Nous sommes disponibles du lundi au vendredi à partir de 9h jusqu’à 17h.